Politique familiale Vendredi matin, les Syndicats chrétiens du Valais et Syna Oberwallis ont lancé leur initiative populaire cantonale visant à augmenter le montant des allocations familiales.

 

Les Syndicats chrétiens du Valais (SCIV) et Syna Oberwallis ont officiellement lancé, vendredi matin, leur initiative populaire cantonale «Plus d’allocations familiales pour vos enfants». Leur ambition? Faire augmenter de 40 francs les allocations pour enfant, et de 20 francs les allocations de formation. Concrètement, les familles toucheraient 315 francs à la place des actuels 275 francs mensuels d’allocations pour les deux premiers enfants, et 445 francs à la place des 425 francs pour les allocations de formation.

Avec cette mesure, les deux syndicats entendent ainsi stopper l’érosion du pouvoir d’achat des familles, qui doivent «faire face à des primes d’assurance maladie en constante hausse, à des loyers chers et à des prix en général trop élevés.»

Une augmentation à charge des employeurs

Coordinateur des SCIV, Bertrand Tissières explique que les dépenses liées aux enfants sont devenues une charge considérable pour de nombreux parents. «Je pense notamment aux frais de formation, de transports ou encore au placement d’enfants dans les crèches. Les allocations familiales doivent être adaptées à ces dépenses qui n’ont de cesse de grimper.»

L’augmentation des allocations familiales induirait une hausse de 27 millions de francs (+0,31%) de la masse salariale valaisanne. Un montant qualifié de «supportable» pour l’économie valaisanne, et qui résulte de plus d’une année de réflexion de la part des deux syndicats. «L’augmentation de ces prestations sera à la charge des employeurs», indique Carole Furrer, présidente des SCIV. Elle précise que le Valais fait figure d’exception en matière de politique familiale, puisque c’est le seul canton dans lequel les salariés contribuent eux aussi à l’allocation familiale, avec un taux de cotisation de 0,3%.

4000 signatures d’ici à septembre 2019

Les Syndicats chrétiens du Valais et Syna Oberwallis disposent de douze mois pour récolter 4000 paraphes. Carole Furrer, qui rappelle que la protection de la famille fait depuis toujours partie de l’ADN des SCIV, a bon espoir que le compte soit atteint avant ce délai. «Les SCIV fêteront leur 90e anniversaire en juin 2019. Notre objectif est de récolter toutes les signatures d’ici là.»

Le Nouvelliste

Voir l’article

Par Florent Bagnoud

21.09.2018, 11:03